Tout Savoir sur les Légendes du Maneki Neko

Maneki Neko -

Tout Savoir sur les Légendes du Maneki Neko

de lecture - mots

Vous avez forcément vu ces petites statues qui représentent un chat avec une patte levée donnant l'impression qui vous salue ou qui vous invite à entrer dans le restaurant ! Vous êtes vous déjà demandé quelle était la signification de la patte du maneki-neko ? Ou quelle était son histoire ? C'est ce que nous allons voir ici !

Bienvenue sur la Boutique du Chat Noir, la boutique de référence pour tous les passionnés des chats ! Sur notre site, vous retrouverez plus de 1000 produits sur la thématique des chats, et des articles hebdomadaires basé sur votre félin préféré. Et, aujourd'hui, nous continuons notre série d'articles sur le maneki-neko !

À travers ces lignes, nous apprendrons :

  • la signification du maneki-neko
  • l'étymologie du chat porte-bonheur
  • les couleurs du chat maneki-neko
  • les 7 légendes du chat porte-bonheur japonais
  • la véritable nationalité du maneki-neko !

N'attendons plus, c'est parti !

Le Chat Maneki-Neko : Sa Signification

Avant de s'attarder sur les légendes du chat porte-bonheur, concentrons-nous sur sa signification ! Que représente le maneki-neko ? Y a-t-il une différence entre les couleurs de la petite statuette ? C'est ce que nous allons répondre juste ici !

Que Signifie Maneki ?

Tout d'abord, que signifie Maneki-Neko ? Sans surprise, ce nom provient du japonais et se compose de deux mots :

  • Neko ( 猫 ) signifie chat. Très utilisé dans la vie courante, il est fort probable que ce terme vous semble familier !
  • Maneki ( 招き ) signifie invitation. Provenant du verbe Mane pour inviter, on peut traduire Maneki-Neko par Chat qui invite !

Eh oui, contrairement à ce que l'on pouvait penser. La statue du Maneki-Neko fait signe d'inviter et ne dit pas au revoir, comme on pourrait le penser ! Cette différence d'interprétation vient tout simplement du fait, qu'en Europe, on fait signe de la main avec la paume de notre côté lorsque l'on souhaite appeler une personne pour qu'elle se rapproche. Tandis que les asiatiques interpellent les gens avec la paume située vers le haut ! C'est pour cette raison que l'on place généralement le Maneki-Neko à l'entrée des restaurants, afin d'attirer et d'inviter les visiteurs. Si vous possédez une de ces petites statuettes, Découvrez où placer le chat maneki-neko ! En fonction de l'emplacement, celui-ci propose divers significations ...

maneki-neko

Les Couleurs du Maneki-Neko

D'ailleurs, en parlant de significations, que représente le maneki-neko ? Nous avons vu qu'il permettait d'attirer les visiteurs, mais est-ce qu'il se limite à un simple objet de décoration à l'apparence sympathique ? Sans surprise, la réponse est non ! Si vous y avez prêté attention, vous aurez remarqué qu'il existait plusieurs versions du chat Maneki-Neko ! Vous avez sûrement vu des Maneki-Neko noir, des Maneki-Neko doré, des Maneki-Neko blanc ou, leur version originelle, le Maneki-Neko tricolore. Quelles sont leurs différences ?

  • Le maneki-neko blanc, ou tricolore, permet d'attirer la chance et la fortune ! Il s'agit des modèles les plus utilisés.
  • Le maneki-neko doré accentue la superstition de la richesse. Il s'agit du modèle le plus utilisé dans les restaurants ou autres petits commerces
  • Le maneki-neko noir permet d'éloigner les mauvais esprits, très populaire chez les femmes !

Les Légendes du Maneki-Neko

Maintenant que vous connaissez la signification du chat maneki-neko, intéressons-nous à son origine ! Si le maneki-neko dispose d'un pouvoir spirituel, il est plus que probable que ce chat porte-chance provient d'anciennes légendes. C'est bien le cas ! Aujourd'hui, on recense 6 mythes autour du Maneki-Neko, tentant d'expliquer son apparition et son gain de popularité.

1. Le Chat et le Seigneur Notaka

La première légende se situe durant l'ère Edo, une époque importante dans l'histoire du Japon, entre 1603 et 1867. L'histoire suit le samouraï et daimyo Ii Naotaka, connu comme étant le seigneur du district de Hikone ! Lorsque Naotaka revenait d'une de ces parties de chasses, un puissant orage éclata et obligea le seigneur à s'abriter sous un arbre. Après plus de 2h d'attentes, l'orage ne donnait pas l'impression de vouloir s'arrêter. Cependant, Ii Naotaka aperçoit un petit chat au pelage blanc et roux en face de lui. Ce petit félin semblait appartenir à un pauvre moine, gérant d'un temple en piteux état non loin d'ici !

Le petit chat n'a pas attendu très longtemps pour bouger sa patte, donnant la nette impression d'inviter Naotaka. Intrigué, le seigneur s'approcha du chat et, à quelques secondaires près, la foudre frappa à l'endroit exact où se reposait Naotaka ! Très bouleversé par cet acte salvateur, Naotaka prit contact avec le moine du temple. Pas très surpris par la pauvreté du vieil homme, Naotaka fit en sorte de donner une seconde vie au temple délabré en le renommant Gotoku-ji, le célèbre Temple du Maneki-Neko situé à Tokyō ! À la mort de Tama, le chat du moine, Naotaka ordonna un enterrement digne de ce nom où toutes les statuettes maneki-neko du Temple font référence au chat du moine.

naotaka ii

2. Le Chat Maneki-Neko et le Groupe de Samouraï

Une deuxième légende, encore en rapport avec des samouraïs, racontent qu'un groupe de samouraï passait devant un temple où un chat faisait sa toilette. Lorsque les samouraïs regardèrent le chat et que ce dernier aperçut le groupe, le félin fit signe de la patte. Les samouraïs s'approchent donc du chat et, à ce moment, la foudre tomba pile sur le chemin que parcouraient les samouraïs ! Convaincus que le chat leur a sauvé la vie, les samouraïs firent des dons au temple. Ce mythe, où une autre version remplace les samouraïs par un seigneur féodal, est très similaire avec la première légende ! Des croyances pensent même qu'il s'agit tout simplement de deux interprétations.

3. La Courtisane de Yoshiwara

Changeons de registre avec cette troisième légende, plutôt glauque ! C'est l'histoire d'une courtisane habitant à Yoshiwara, un célèbre quartier des plaisirs à l'est de Tokyo. La femme vivait seule avec son chat, son compagnon qu'elle chérissait de tout son coeur. Tout va bien pour eux deux jusqu'au jour où le petit matou s'est mis à tirer sur son kimono. Au cas où vous le ne saviez pas, le kimono est un habit traditionnel très populaire au Japon, pouvant coûter plusieurs milliers d'euros ! Alors que le chat ne cessait de tirer sur le kimono, dans le risque de l'abîmer, le propriétaire de la maison close était convaincu que le chat était maudit. C'est alors que le chat fût décapité et que la tête du félin vola vers le plafond et écrasa un serpent prêt à mordre la courtisane ! Déprimée par la mort de son animal de compagnie en ayant comprise que le chat voulait simplement l'avertir du serpent menaçant, un client tenta de la consoler en lui offrant une petite statuette en bois à l'effigie du chat devenue le célèbre maneki-neko. Cela donne naissance à la superstition du maneki-neko noir, très célèbre dans les quartiers chauds du Japon.

4. La Vieille Femme de l'Est de Tokyō

Continuons avec une autre histoire se déroulant à l'est de Tokyo avec la vieille femme d'Imado ! Très pauvre, la femme fut obligée de se séparer de son chat de compagnie pour survivre. Cependant, la femme ne cessait de rêver de son chat ! Dans ses rêves, le petit félin ordonna à la femme de créer une petite statue en argile lui représentant. Finissant par appliquer les ordres, la femme remarqua que les statues de chat furent très prisés par les clients. Avec ce succès, la femme gagna assez d'argent pour sortir de situation précaire. 

geisha

5. Le Suicide de la Geisha

Cette histoire concerne toujours une femme. Cette fois-ci, une geisha ! Les geisha sont, vulgairement, les femmes de joies de l'ère Edo. Cependant, celles-ci se différencient par une clientèle beaucoup plus noble et des activités à base de jeux traditionnels et de thé mochi ! Même si elles sont beaucoup moins nombreuses que jadis, il en existe encore à notre époque et sont très respectées grâce au respect de la tradition nipponne et à leur mode de vie très coriace. 

Pour en revenir à notre légende du maneki-neko, celle-ci raconte le suicide d'une geisha tenant une maison de thé à Tokyo, intitulé "Le Chat d'Or". Malheureusement, les affaires étaient mauvaises, au bord de la faillite. Par chance, un admirateur de la geisha lui offre une somme d'argent très importante afin d'aider la geiko. Cependant, il s'agissait d'argent volé ! Pour une raison obscure, l'homme s'est suicidé dans la rivière Sumida par la suite. Aveuglée par cet acte, la geisha se suicide dans la même rivière afin de le rejoindre. Lorsque les commerçants rachètent l'ancienne maison de thé, ils décidèrent de choisir le chat doré comme symbole de fortune.

6. Le Sanctuaire Bouddhiste

Finissons la liste avec cette dernière légende centrée sur un sanctuaire bouddhiste, nommé le "Temple de la Sublime Vertu". Dans ce sanctuaire vivait des bonzes très pauvres, jusqu'au jour où un chat affamé arriva à leur rencontre. Les hommes partagent leurs repas avec le petit félin et ce dernier décida de rester vivre avec eux. Par la suite, le Temple de la Sublime Vertu devint un succès chez les visiteurs, au point d'en devenir un lieu de pèlerinage ! Depuis, il est coutume d'apporter un maneki-neko en offrande dans l'espérance de voir nos voeux exaucés. Aujourd'hui, plusieurs sanctuaires Shinto et temples bouddhistes vendent des amulettes en forme de Maneki-Neko !

Un Chat Porte-Bonheur Chinois ou Japonais ?

Lorsque l'on analyse ces légendes, on remarque qu'elles se déroulent toute au Japon ! Cela signifie donc que le Maneki-Neko est d'origine japonaise ? Eh bien, pas forcément ! Même si l'étymologie du chat porte-bonheur provient du japonais ou que la popularité du Maneki-Neko a explosé durant l'ère Meiji au Japon, on remarque la superstition autour du geste de la patte du chat provient de la Dynastie Tang, en Chine ! En effet, il existe un proverbe chinois racontant que le chat se lave le visage en passant sa patte par l'oreille jusqu'à ce qu'un invité arrive. Alors, chinois ou japonais ? Découvrez le dans notre article dédié en cliquant sur la bannière ci-dessous !

Découvrez nos Maneki-Neko en tant qu'objet de Décoration !

Nous voici enfin à la fin de cet article ! En plus d'avoir appris les mythes et légendes du chat maneki-neko, nous avons appris sa signification et l'origine du chat porte-bonheur. Même si, initialement, le maneki-neko provient de la culture chinoise durant la Dynastie Han, le célèbre chat tricolore a été popularisé à l'ère Edo. Installé dans les petits commerces et dans les maisons des jeunes femmes pour attirer la chance et éloigner les mauvais esprits, les petites statuettes maneki-neko sont devenus de véritables objets décoratifs, très apprécié par les amoureux des chats ou par certains croyants ! 

produit maneki-neko


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.